La stratégie de vaccination COVID-19 au Luxembourg

Ici tu trouves des informations accessibles des brochures sur la vaccination du Ministère de la Santé.

  1. 7 raison pour dire "oui" à la vaccination
  2. Les phases de vaccination (26.02.2021)
  3. Je me fais vacciner!
  4. Informations importantes post-vaccination

Les brochures du Ministère de Santé. 

 

Klaro, le bureau pour le langage facile, a élaboré une information allemande sur la vaccination.

Klaro Impfen (400.91 kB)

Invitation pour la vaccination

Tu reçois automatiquement une invitation pour la vaccination par courrier.

Contacte-nous si tu veux de l'aide pour prendre le RDV.

En cas de questions sur le rdv de vaccination ou la vaccination, contacte le ministère de la santé par mail:

helpdesk-vaccination@ms.etat.lu

 

Ici tu trouves l'invitation en langage facile:

Rendez-vous pour la vaccination

Tous les centres de vaccination ont les contacts (téléphone, mail et Skype) de la HörgeschädigtenBeratung SmH.

Ils sont informés sur la situation des déficients auditifs en relation avec le masque.

Besoins d'aide pour la communication lors du rendez-vous de vaccination?

  1. Informe nous de ton rendez-vous de vaccination (dès que tu as la date!).
  2. Ajoute notre collaborateur dans ta liste de contacts Skype.
  3. Au centre de vaccination: En cas de problème de compréhension, appelle le collaborateur par Skype.

 

Besoin d'un interprète en langue des signes (DGS) lors du rendez-vous de vaccination?

  1. Informe notre interprète de ton rendez-vous de vaccination (dès que tu as la date!).
  2. Remplis le formulaire de commande d'interpète en langue des signes et envoie le à info@hoergeschaedigt.lu.
  3. Notre interprète te fera savoir si elle peut interpéter ou non.
  4. Ajoute notre interprète dans ta liste de contacts Skype.

  5. Au centre de vaccination: appelle notre interprète par Skype. Elle interprètera par Skype.

Pour les interprétations des rendez-vous de vaccination, l'interprète de la HörgeschädigtenBeratung interprète gratuitement

En cas de questions, contacte-nous. 

Important: Emmène une liste des médicaments que tu prend régulièrement. Note si tu as une allergie ou non et laquelle!

Qu'est-ce qui ce passe au centre de vaccination? Déroulement dans le centre de vaccination: Entrée - Enregistrement - Zone d'attente - Prescription de la vaccination (entretien avec médecin) - Vaccination - Zone de repos (15 minutes) - Sortie.

Conférence de presse avem Monsieur Bettel, Madame Lenert et Madame Tanson (08.07.2022)  

Actuellement, une vaccination obligatoire n'est pas appropriée.

Le nombre d'infections est suffisamment bas pour que les hôpitaux ne soient pas surchargés. Le virus Omicron actuel est moins dangereux.

En automne, on s'attend à une nouvelle variante et à une nouvelle vague d'infections. Il faut s'y préparer.

Au sein du gouvernement, nous avons discuté des rapports des experts sur la vaccination obligatoire.

 Les experts conseillent de rendre la vaccination obligatoire si la situation l'exige. 

Le gouvernement souhaite discuter d'avantage du texte du ministère de la Justice. 

Mais le texte sur la vaccination obligatoire ne sera pas encore soumis au vote. 

Il s'agit seulement de discuter de tout afin que le texte puisse être voté rapidement - si nécessaire. 

Le passé a montré que les vaccins sont efficaces, surtout pour éviter une évolution grave. Le gouvernement continue de recommander de se faire vacciner. Les campagnes de vaccination se poursuivent. 

L'objectif de la vaccination obligatoire est de ne pas surcharger le système de santé. 

Le texte parle d'une vaccination obligatoire pour les personnes de plus de 50 ans qui résident au Luxembourg.

Nous voulons nous préparer à tous les scénarios possibles en automne.

Environ 30000 personnes de plus de 50 ans ne sont pas encore vaccinées.

Ces personnes peuvent continuer à se faire vacciner si elles le souhaitent.

Le ministère de la Santé envoie des lettres aux personnes pour les informer de la date à laquelle elles pourraient à nouveau recevoir un nouveau vaccin.

 

Conférence de presse : avis des experts sur la vaccination obligatoire (05.07.2022)  

Un avis a déjà été donné auparavant. Les experts se sont demandés s'ils recommandaient une vaccination obligatoire pour les personnes de plus de 50 ans et pour le personnel de santé.

Dans la variante Omikron, la plupart des décès sont des personnes de plus de 50 ans.

Les personnes de plus de 50 ans ont le plus grand risque d'avoir une évolution plus grave si elles s'infectent.

Les vaccins sont efficaces contre les complications/décès mais moins efficaces contre les transmissions.

Objectif : réduire le nombre de personnes qui doivent être hospitalisées en soins intensifs et éviter les complications (chez les personnes de plus de 50 ans). La seule façon d'éviter cela est de se faire vacciner.

Important : toutes les personnes de plus de 50 ans doivent être vaccinées.

Une vaccination de rappel avant une nouvelle vague est recommandée.

Situation critique : lorsque plus de 38 personnes se trouvent aux soins intensifs et que 138 personnes sont hospitalisées - dans ce cas, les opérations non nécessaires sont par exemple annulées.

Pas d'obligation de vaccination pour le personnel de santé et de soins ! Les experts pensent cependant qu'il est nécessaire de réglementer et de rendre accessible le statut vaccinal général pour toutes les maladies infectieuses qui peuvent être transmises d'une personne à l'autre (dans le secteur de la santé et des soins).

Les experts recommandent au gouvernement d'avoir la possibilité de réagir rapidement sur le plan législatif et d'introduire une obligation générale de vaccination si nécessaire.

Les experts sont favorables à une vaccination obligatoire pour les personnes âgées de plus de 50 ans.

Recommandations

Nécessité de révéler son statut vaccinal

Responsabilité élargie dans les maisons de soins (information écrite)

Sensibilisation des médecins traitants (patients diabétiques, hypertendus, insuffisance cardiaque, obèses etc.)

 

04.03.2022

Conférence de presse

Aujourd'hui, c'était le conseil de gouvernement, nous avons parlé de la situation du Covid.

 25 patients sont encore hospitalisés aujourd'hui et 5 personnes sont aux soins intensifs, nous avons donc une bonne situation bien que nous ayons un nombre élevé d'infections.

Nous nous attendons à ce que la situation s'améliore encore. Le gouvernement a donc décidé de nouveaux assouplissements.

Des mesures qui restent en place :

Covid Check 3-G reste en vigueur dans les hôpitaux et les maisons de retraite et de soins !

Le port du masque est maintenu dans les hôpitaux, les maisons de retraite et les transports publics !

L'isolement se termine par un résultat négatif.

Covid Check ne s'applique plus aux manifestations culturelles et sportives.

Le port du masque n'est plus obligatoire lors de rassemblements de personnes ou dans les commerces.

Le virus est toujours là, il y a encore des personnes infectées qui sont à l'hôpital à cause du Corona.

Nous conseillons à tout le monde de continuer à être prudent, de se faire tester et surtout d'être très prudent en cas de contact avec des personnes vulnérables.

Toute personne souhaitant porter un masque peut le faire.

Mais il n'y a plus d'obligation générale de porter un masque.

Dans l'école la part du masque ne sera alors plus obligatoire. Les tests se feront uniquement une fois par semaine, pas 3 fois comme en ce moment. 

Le risque d'une nouvelle variante de Corona subsiste. Il faut donc rester prudents.

Ces propositions seront soumises à la Chambre des députés la semaine prochaine. 

 

04.02.2022

Conférence de presse

Nous avons tenu aujourd'hui un conseil de gouvernement pour discuter des nouvelles mesures.
La situation actuelle permet au gouvernement de décider de nouvelles libertés.
En général:  2G+ devient 3G.
Domaine privé : les mesures dans le domaine privé sont supprimées.
Il est recommandé à chacun de continuer à respecter les directives d'hygiène.
Dans les hôpitaux, maisons de repos et de soins : 3G+, c'est-à-dire avec un test PCR ou un test rapide certifié.
Horeca :
- Le couvre-feu est levé
- jusqu'à 2000 personnes avec Covid-Check
- plus de 2000 personnes avec Covid-Check et plan d'hygiène du service de santé publique.
Domaine du travail : la 3G s'applique ici.
Covid-Check au travail : les centres de test pour les personnes qui ont été vaccinées une fois sont maintenus. Après le 28 février, ces personnes recevront une fois par semaine un bon pour se faire tester gratuitement.
A partir de 10 personnes, le port du masque et les règles de distance sont obligatoires.
De nombreuses personnes étant isolées, la quarantaine est supprimée. Les personnes non vaccinées qui ont été en contact avec une personne infectée ne doivent plus être mises en quarantaine. Elles doivent se faire tester quotidiennement pendant 5 jours et porter un masque FFP2.
Les personnes infectées doivent faire un test tous les jours. Si elles sont négatives deux jours de suite, elles doivent retourner au travail.
Vaccination :
Le gouvernement continue de conseiller de se faire vacciner. Les personnes sont moins malades lorsqu'elles sont vaccinées. Grâce à la vaccination, de nombreuses personnes sont protégées et nous pouvons donc obtenir davantage de libertés. Dans les stations d'épuration, nous constatons qu'il y a beaucoup de nouvelles infections.


La variante omicron se propage rapidement, mais la situation dans les hôpitaux est stable. Nous avons un nombre élevé de nouvelles infections. Les personnes vaccinées et non vaccinées sont infectées, mais le nombre de personnes infectées est deux fois plus élevé chez les personnes non vaccinées. Nous constatons que les personnes vaccinées sont moins malades avec l'infection.

De nombreuses personnes sont isolées. C'est pourquoi il est important que les personnes de nouveau testées négatives au bout de deux jours puissent également retourner travailler. Il est important que davantage de personnes puissent reprendre le travail, car de nombreux secteurs manquent de personnel.

Chez les personnes de plus de 60 ans, plus de 90% sont vaccinées. Le risque pour les personnes non vaccinées qui ont été infectées de se retrouver aux soins intensifs est 19 fois plus élevé. Le nouveau vaccin de Novavax arrive le 21 février, nous recevons 9000 doses, elles seront administrées dans les centres de vaccination. Nous recevrons d'autres livraisons fin février. Il y a aussi de nouveaux médicaments qui aident à mettre fin à la pandémie.

Ces nouvelles mesures doivent encore être adoptées par le gouvernement. On ne sait pas encore quand elles s'appliqueront.

 

22.12.2021

Conférence de presse avec Xavier Bettel et Paulette Lenert

Le conseil de gouvernement s'est réuni hier pour discuter des mesures à prendre.

Nous devons prendre d'autres mesures, car la variante Omikron est 10 fois plus contagieuse et se propage 10 fois plus vite. Nous ne savons pas encore avec certitude si la variante Omikron peut entraîner une évolution grave ou non. La variante est encore trop récente. Comme la variante se propage très rapidement par l'air (aérosols), il est important que nous continuions à nous protéger. Dans les pays voisins, nous voyons à quelle vitesse la variante Omikron se propage, c'est pourquoi nous devons maintenant prendre de nouvelles mesures. Les nouvelles mesures doivent être votées vendredi et entreront en vigueur le samedi 25 décembre.

La vaccination protège également contre la variante Omikron. Après 2 doses de vaccin, on a en principe une protection de 50%, après la vaccination-booster, une protection de 70%. 

La vaccination est très importante. Actuellement, la variante Delta est encore plus présente au Luxembourg, mais la variante Omikron a également été détectée. Le gouvernement s'attend à ce qu'elle se propage très rapidement. 

Nous devons tous éviter les grandes foules, nous protéger et protéger les autres en portant le masque.

De nombreux tests rapides ont été achetés, il est important que nous nous testions tous. Surtout si nous allons chez des personnes à risque.

 

Les nouvelles règles :

Dans le secteur privé : à partir de 10 personnes, régime de 3 G.

HORECA : couvre-feu à partir de 23 heures, régime de 2 G pour les personnes qui n'ont pas encore été boostées. Si l'on n'a pas encore reçu le vaccin booster, il faut faire un test rapide sur place.

Ecole : masque obligatoire pour les élèves et le personnel. Les enfants de 5 à 11 ans peuvent être vaccinés. 

Autres manifestations :

à partir de 10 personnes : régime 2G

à partir de 20 personnes : régime 2G+, donc avec test rapide. Sauf pour les personne avec vaccination-boost.

Sauf si on a une place assise et porte un masque.

à partir de 200 personnes : uniquement avec plan d'hygiène du ministère de la Santé.

 

Nous devons tous maintenant réduire nos contacts avec les gens et nous protéger, nous et les autres. Reconsidérez vos projets pour les fêtes, évitez les contacts avec de nombreuses personnes. 

 

29.11.2021

Conférence de presse avec Xavier Bettel et Paulette Lenert

Ce matin, c'était le conseil de gouvernement. Ces derniers jours, nous avons à nouveau constaté à quel point le virus est imprévisible. Il existe une nouvelle variante qui suscite de nombreuses questions. Nous avons accepté les propositions de la Commission européenne visant à limiter le mouvement de cette nouvelle variante (Omikron).  Mais jusqu'à présent, nous en savons encore trop peu sur cette nouvelle variante pour faire des prévisions.

Au cours du week-end, des décès ont été enregistrés ici au Luxembourg et le nombre de personnes infectées augmente au Luxembourg. Nous constatons également une augmentation dans les eaux usées. En comparaison avec d'autres pays, nous sommes encore bien placés, car nous avons également maintenu certaines mesures. Il y a actuellement plus de 60 personnes à l'hôpital, 10 à 15 personnes sont en permanence aux soins intensifs. Mais cela peut changer très rapidement.

Actuellement, la plupart des infections concernent des personnes de moins de 12 ans. Chez les seniors, les infections ont diminué. Beaucoup de ces personnes ont d'ailleurs déjà reçu leur vaccin de rappel. 

Il faut continuer à se faire vacciner, car le risque d'infection est alors plus faible. Nous voulons que la situation dans les hôpitaux reste stable afin que les opérations nécessaires ne soient pas annulées. Nous voulons éviter un lockdown et laisser des libertés. L'objectif des nouvelles mesures est d'inciter les gens à se faire vacciner et de protéger les personnes qui ne peuvent pas se faire vacciner.

Les mesures suivantes seront prises :

Loisirs, restaurants, sport et culture (à l'intérieur et à l'extérieur) : le régime 2G s'applique, c'est-à-dire qu'il faut être vacciné ou guéri. Ce projet de loi sera déposé cette semaine et devrait entrer en vigueur au début de la semaine prochaine. 

Domaine du travail : régime 3G, c'est-à-dire qu'il faut être vacciné, guéri ou testé. Les personnes qui peuvent faire du télétravail, on recommande de faire du télétravail.  

Cela s'applique à partir de 10 personnes ! jusqu'à 50 personnes avec une distance de 2 m, jusqu'à 200 personnes avec une distance de 2 m et un siège fixe, plus de 200 personnes avec 2 G, plus de 2000 personnes, il doit y avoir un plan de santé approuvé par le ministère de la Santé.

Le masque reste recommandé. Il est recommandé de réduire ces contact socials.

Des contrôles d'identité peuvent également être effectués, c'est-à-dire qu'il faut montrer sa carte d'identité pour prouver que l'on est bien la personne qui montre le code QR. Si l'on refuse de montrer sa carte 'identité, l'accès est interdit. Les contrôles sont effectués par la personne qui effectue le Covid-Check, ce ne doit pas être un policier. Ces règles devraient être en vigueur jusqu'à fin février.

Validité des tests : 

Test PCR : valable 48 heures

Test antigène : valable 24 heures.

Ces règles devraient entrer en vigueur cette semaine. 

Les tests rapides doivent être utilisés pour se protéger et protéger les autres. Surtout si l'on rencontre des personnes à risque. Dès que l'on a des symptômes, il faut se faire tester ! Si l'on est souvent en contact avec des personnes, il faut se tester régulièrement avec les tests rapides. Chaque ménage reçoit dans les prochaines semaines un bon pour des test rapides.

 

Pour la booster-vaccination: 6 mois après la vaccination, on reçoit une invitation.

Les personnes qui ont été vaccinées avec Astra Zeneca, celles-ci reçoivent leur rappel 4 mois après la 2e vaccination. Cela concerne 45.000 personnes. Le plus simple est de prendre un rendez-vous pour la vaccination afin de ne pas devoir attendre très longtemps. Il y a 3 centres de vaccination, des équipes mobiles et aussi 300 médecins qui peuvent vacciner. On peut prendre rendez-vous sur impfen.lu.

La semaine prochaine, c'est la semaine de la vaccination : on peut se faire vacciner dans de nombreux centres commerciaux et communes. Ces possibilités continueront d'exister, et pas seulement la semaine prochaine. Le vaccin pourra arriver au Luxembourg le 20 décembre. Profitez de la possibilité de vous faire vacciner, il y aura une table ronde avec des experts le 11 décembre, où chacun pourra poser ses questions sur la vaccination, ceci au Cercle-Cité.

 

 

19.11.2021

Conférence de presse avec Xavier Bettel et Paulette Lenert

Le Premier ministre Xavier Bettel :

Ce matin, au Conseil de gouvernement, nous avons fait le point sur la situation de la pandémie de Covid.

Nous sommes dans une quatrième vague, il y a une augmentation des nouvelles infections. Chaque semaine, il y a environ 20 à 30 nouvelles infections de plus qu'avant. 

L'incidence chez les personnes non vaccinées est presque 2,5 fois plus élevée que chez les personnes vaccinées.

La situation dans les unités de soins intensifs est encore stable. La plupart des patients des unités de soins intensifs sont des personnes non vaccinées. Actuellement, 9 personnes sont hospitalisées aux soins intensifs.

La vaccination est efficace, si nous comparons la situation actuelle avec celle d'il y a un an, nous pouvons le constater.

Le nombre de personnes nouvellement infectées augmente, mais la situation est encore stable, notamment parce que nous continuons à imposer le port du masque dans les transports publics et les magasins par exemple. Nous faisons régulièrement des tests dans les écoles pour détecter rapidement les personnes infectées. Dans les maisons de retraite et de soins, nous continuons à tester et la situation y est maîtrisée.

La loi actuelle est valable jusqu'au 18 décembre. Ensuite, nous aurons besoin d'une nouvelle loi, il se peut que de nouvelles règles doivent alors être introduites. Nous gardons un œil sur la situation et décidons alors, le cas échéant, de nouvelles mesures. 

Actuellement, 81,4 % des personnes de plus de 12 ans ont reçu leur 1ère vaccination. 

Population totale : 65,6 % des personnes sont vaccinées. 

Nous avons introduit un régime Covid-Check sur les lieux de travail, etc. Cela a fait que certaines personnes se sont fait vacciner. Le nombre de personnes vaccinées augmente trop lentement. 15% des personnes de plus de 65 ans ne sont pas encore vaccinées. Souvent, les personnes de cet âge ont de graves problèmes médicaux lorsqu'elles sont infectées. 

On peut se faire vacciner dès demain au numéro 70 de la Grande Rue à Luxembourg-Ville, et ce jusqu'au 31 décembre, de 11h à 18h. 

Un projet de loi a également été déposé aujourd'hui pour que l'on puisse aussi se faire vacciner dans les pharmacies. Il doit encore être approuvé par le gouvernement.

Dans les semaines à venir, nous voulons également proposer des équipes mobiles dans les centres commerciaux. Dans la semaine du 6 décembre, nous aurons de nombreuses équipes mobiles réparties dans tout le pays pour que les gens puissent se faire vacciner. Nous vous donnerons bientôt plus d'informations à ce sujet. 

 

Booster-Vaccination: la vaccination n'est pas une protection à 100%, la protection diminue avec le temps. Certaines personnes vaccinées sont à nouveau infectées, d'où l'intérêt d'une vaccination de rappel. Les personnes de plus de 65 ans ont déjà été invitées à recevoir cette vaccination supplémentaire. Cela a également été proposé au personnel médical. 

Après 6 mois, la protection par le vaccin diminue, c'est pourquoi les personnes sont invitées à recevoir le booster lorsque leur vaccination remonte à 6 mois. Pour le vaccin de Johnsen, c'est après un mois. Tout le monde reçoit automatiquement une invitation. On peut alors prendre un rendez-vous pour se faire vacciner, il n'y a pas de délai pour s'inscrire à cette vaccination. 

Telles sont les décisions prises ce matin par le Conseil de gouvernement.

La ministre de la Santé Paulette Lenert :

Il est maintenant important que d'autres personnes se fassent vacciner. En outre, nous devons tout faire pour éviter la propagation du Virus. Continuez à utiliser les autotests avant de vous rendre chez d'autres personnes. Nous voyons clairement dans les chiffres que les personnes vaccinées sont moins susceptibles d'être infectées. Si l'on n'est pas vacciné, on risque davantage d'être infecté et la probabilité de tomber gravement malade est également beaucoup plus élevée. 

Plus les personnes vaccinées sont nombreuses, moins le virus se propage. 

Toute personne de plus de 18 ans doit se faire vacciner, c'est la recommandation de l'EMA. Avec le vaccin de Johnson, la protection diminue plus rapidement, d'où l'importance de la poursuite de la vaccination. Ici, les gens reçoivent automatiquement une invitation. 

Une étude montre que l'immunité (protection vaccinale) est bien meilleure après la vaccination-booster. Par conséquent, moins de personnes sont contaminées et nous pouvons ainsi réduire la propagation. 

Il est important que nous soyons solidaires et que nous nous fassions vacciner. Des millions de vaccins ont été faits, donc nous avons de très bonnes études et nous voyons que les vaccins sont bons.

Il est important de continuer à utiliser le Covid-Check pour que la situation reste stable. Il est conseillé de réduire à nouveau les contacts et de porter le masque lorsqu'on est en présence de nombreuses personnes, même s'il est permis d'être sans masque.

Si nous pouvons maintenir la situation stable, nous ne devons pas prendre d'autres mesures. Respectez donc les règles et contribuez à éviter que le virus ne se propage. 

Testez-vous régulièrement afin de savoir rapidement si vous êtes infecté ou non. Dès que vous présentez des symptômes, parlez-en à votre médecin et faites-vous tester. Le test du médecin est gratuit. 

Il y a aussi des personnes qui ne peuvent pas se faire vacciner, faites donc attention à ces personnes. Portez un masque en cas de contact et évitez les visites si vous présentez des symptômes.

 

 

 

8.10.2021

Conférence de presse avec Xavier Bettel et Paulette Lenert

COVID-CHECK - Domaine emploi:

Si l'employeur décide que le Covid-Check s'applique à lui, les employés ou les visiteurs doivent s'y conformer. Les personnes non vaccinées doivent donc présenter un résultat négatif. Les auto-tests ne sont plus acceptés. Chaque employé doit ensuite se conformer au règlement de son employeur. Cela vaut tant pour le secteur privé que pour le secteur public. 

 

Dans les restaurants, cafés,  et domaine de loisirs, le nouveau COVID CHECK s'applique. Seuls les tests rapides certifiés par le personnel médical comptent.

Là où le Covid-Check n'est pas introduit, les règles d'hygiène continuent à compter (distance, masque, etc.).

Depuis le 1er novembre, les personnes qui ne sont pas vaccinées doivent se faire tester régulièrement à leurs frais, en dehors des heures de travail.

Les personnes qui ne peuvent pas être vaccinées (pour des raisons médicales) recevront des bons pour des tests gratuits.

Des centres de vaccination seront ouverts afin que tous ceux qui le souhaitent puissent se faire vacciner facilement et sans complications.

Les centres de vaccinationViktor Hugo resteront ouverts et les centres d'Esch-Belval et d'Ettelbruck rouvriront leurs portes.

Vous pouvez vous y faire vacciner sans rendez-vous. Mais vous pouvez également prendre rendez-vous à partir du 12.10.2021.

Dans les communes où peu de gens sont vaccinés, nous créerons des opportunités de vaccination dans la commune.

Nous espérons atteindre une couverture vaccinale de 80 à 85 % afin que nous puissions tous retrouver une plus grande liberté.

 

Ce qui nous aide en ce moment, c'est un niveau de vaccination élevé. C'est le seul moyen d'éviter les cours sévères et la surcharge des hôpitaux.

À l'heure actuelle, il n'existe aucune alternative à la vaccination.  2/3 - 3/4 des personnes qui ont été infectées au cours des dernières semaines sont des personnes non vaccinées. 

Nous pouvons le voir dans les chiffres. Les personnes qui sont hospitalisées à cause de l'infection sont des personnes non vaccinées ou atteintes d'autres maladies. 

À partir du 1.11.2021, le nouveau régime Covid-Check s'appliquera MAIS l'autotest ne sera plus applicable. 

Vacciné, récupéré ou test PCR ou test rapide certifié (par exemple en pharmacie).

Les fonctionnaires qui font passer des tests aux enfants dans les écoles peuvent continuer à certifier les tests, tous les autres fonctionnaires ne le peuvent plus. 

A partir du 18.10.2021, le  Covid-Check est réservé aux enfants à partir de 12 ans. Les enfants de moins de 12 ans n'ont pas besoin d'un Covid-Check.

Pour les événements: jusqu'à 2000 personnes peuvent participer avec le NOUVEAU COVID CHECK à partir du 1.11.2021.

A partir de 2000 personnes, un concept d'hygiène doit être préparé.

Les certificats de vaccination de pays tiers sont acceptés si les vaccins sont acceptés par l'OMS. 

Dans les écoles, hôpitaux, maison de soins et retraite, l'utilisation des tests rapides continue.

 

 

Bureau pour langage simple klaro!

Vidéo "Quand est-ce-que je peux aller dehors?"

Vidéo en langage simple et soustitrage

Informations de l'association LACI pour les porteurs d'implants cochléaire.

Si un porteur d'implant cochléaire est hospitalisé ces jours-ci, sa situation auditive peut se dégrader rapidement rien que par le fait que le personnel n'est pas familiarisé avec les détails techniques.

Nos collègues bavarois ont développé des fiches d'informations qui peuvent beaucoup aider dans cette situation.

Malheureusement, nous n'avons pas encore trouvé des fiches comparables en français.

Salutations amicales et restez en bonne santé!

Le comité de LACI

Infos Corona 1903 (218.68 kB)

18.03.2020

TEST CORONA VIRUS

Les laboratoires reunis proposent des tests coronavirus par drive-in. Pour pourvoir faire le test il faut absolument avoir une ordonnance du médecin.
Voici toutes les informations:

Le personnel du laboratoire est sur le parking. Les personnes déficientes auditives n'ont pas besoins d'appeler le labo. Le personnal viendra près de la voiture s'il la voie et vont faire le test. VOUS DEVEZ RESTER DANS LA VOITURE! NE PAS SORTIR DE LA VOITURE!

13.03.2020

Le ministère de la santé a répondu à de nombreuses questions sur le coronavirus sur son site web

https://msan.gouvernement.lu/de/dossiers/2020/corona-virus.html

Pour d’autres questions, vous pouvez envoyer un mail: direction-sante@ms.etat.lu

Si vous avez des problèmes à comprendre les informations du site, contactez-nous.

Corona QR (497.62 kB)

Corona-pandémie

Masque à visière

L' association distribue des masques à visière aux personnes déficientes auditives, qui en ont besoin.  

Si vous voulez un masque à visière, contactez-nous par mail ou sms. 

Le 7 mai l'association Solidarität mit Hörgeschädigten a publié un communiqué de presse.

Le communiqué informe sur le problème de la lecture labiale avec la protection de la bouche et du nez. 

Une affiche (voir en bas) est distribuée largement, pour informer le grand public sur ce problème. 

Ici vous voyez le communiqué de presse en langue des signes: 

Communique de presse (172.43 kB)
Communique de presse (168.09 kB)

Documents pour télécharger:

Ma communication (140.31 kB)
Ma communication (130.28 kB)
Plakat-Affiche (835.41 kB)